smarthome-cablage

Je tiens a partager avec vous cet article très intéressant sur la réalisation d’une maison dite SMART, ou en tout cas moderne, tournée vers l’avenir.
Les passages ci dessous sont tirés de la revue éditée par Filière3e que je recommande:
 

 
Commeon a tendance a l’indiquer, le cablage anticipé est très important. En effet, celui qui coute le plus cher étant celui que l’on doit retirer par la suite.
J’ai pris soins d’extraire de leur article les points les plus intéressants:
 
Les TV ont des images de plus en plus grandes avec une définition 4K devenue courante, mais le son est le parent pauvre.
 
. Le son est devenu si important que DTS a prouvé que les consommateurs éduqués se décident pour l’achat d’un DVD grâce à la bande-son DTS. 
 
Cedia sortait le Guide de recommandations de câblage, qui est un ensemble de recommandations pour le câblage des habitats connectés.
 
Car sur le réseau d’une maison connectée, on trouve la domotique, le réseau personnel, le satellite, le téléphone, l’audio, le multimédia, la lumière et la vidéosurveillance Alarme.
 
chaînes TV et, de plus en plus souvent, dans plusieurs pièces. Ainsi, il faut un coaxial de 11 mm qui descend du toit jusqu’au répartiteur pour la réception hertzienne. « Attention, il ne faut pas descendre un vulgaire coaxial. Il y a des normes et des qualités de câbles. Les choses ont changé depuis trente ans, car en passant au numérique, la qualité du câble est primordiale, sans quoi la réception sera faible »,
 
Le câble Grade 3 de catégorie 5 ou 6 dispose d’une des 4 paires torsadées plus blindée, ce qui permet d’envoyer un signal d’antenne (souvent satellite). Ainsi on peut envoyer du réseau sur deux paires, le téléphone sur une paire et le satellite sur la 3e paire. La norme NF C 15-100 impose une prise Grade 3 par pièce, mais il est possible de prendre un câble Cat.5e avec un coaxial en parallèle pour séparer les signaux. 
 
« Combien de fois voit-on un câble Cat.6a blindé sur une prise Cat.5 non blindée. En n’installant pas la bonne prise, l’installateur vient de descendre la capacité en catégorie 5. C’est du devoir de l’électricien d’apprendre cela. A sa décharge, chez certains fournisseurs, il est impossible d’acheter des prises Cat.6 alors qu’ils vendent le câble Cat.6 ». Cette erreur devient énorme quand le client reçoit la fibre optique et que la quantité de données est gigantesque, parfois 300 Mo en download. La marge d’erreur n’existe plus.
 
Si la future installation reçoit un serveur vidéo BNM ou autre avec player Zappiti ou Dune, la bande passante explose. C’est-à-dire que le débit du réseau de la maison est bien supérieur à celui d’internet. Rien que le transfert des films enregistrés entre le Freebox Player et le Freebox Server impose un réseau de qualité. Et le client ne comprendra pas que cela ne puisse pas fonctionner à cause d’une prise coûtant quelques euros.
 
Autre problème, un câble HDMI ne se coupe pas. Il faut donc prévoir une gaine suffisamment large (32 mm) pour recevoir la prise HDMI. Mais il faut prévoir de changer le câble dans les années qui viennent car la norme HDMI évolue vite. Il ne faut donc aucun coude pour pouvoir intervenir ultérieurement. C’est actuellement la norme 2.2 qui fait foi. Sur les sept dernières années, la norme a changé six fois avec l’augmentation de la bande passante. La prise reste la même mais le câble change. Par exemple, les HDMI de 3 ans d’âge ne transmettent pas la 4K ou la 3D.
 
L’habitude de l’électricien est de placer les prises d’antennes et électriques à 1,2 m du sol, à l’endroit précis où le téléviseur sera installé. Mais avec les nouveaux supports de 12 mm d’épaisseur, il est totalement impossible d’installer ne serait-ce que la prise d’antenne, qui fait au minimum 40 mm. Il en est de même pour la prise électrique. L’installateur doit absolument installer une back box avec les entrées sur le côté.
Pour un home cinéma, il faut compter avec une TV, un ampli, un lecteur Blu-ray, une barre de son, un caisson plus deux autres enceintes, soit au minimum sept prises, sans compter la console de jeux ni la lumière.
 
 
Les professionnels préfèrent toujours passer du câble Ethernet pour raccorder les enceintes. Le réseau Wi-Fi ne sert alors qu’à piloter le système à partir du smartphone ou de la tablette.
 
Pour profiter pleinement de l’effet surround, l’installation sonore doit compter 5 ou 7 enceintes et généralement un caisson de graves (5.1 pour cinq enceintes plus un caisson de graves, ou 7.1). Placez une enceinte sous ou derrière l’écran et les quatre autres aux quatre angles pour entourer le spectateur. Dans la version 7.1, les deux enceintes supplémentaires sont placées à droite et à gauche de la zone d’écoute. Pour que le son se diffuse de manière uniforme, évitez de coller les enceintes contre les murs. 
 
 
Voila donc un résumé très intéressant qui peut vous donner une bonne indication quand a vos souhaits.
 
Personnellement j’ai des convictions supplémentaires que je présente a mes clients.
Social